Fête du soleil de minuit

Ce week-end on fête le solstice d’été encore appelé la fête du soleil de minuit !!

FÊTE OU DÉTENTE POUR LA SAINT-JEAN

La Saint-Jean est en Finlande un jour férié national de toute première importance. Initialement destinée à célébrer le solstice d’été, cette fête a très souvent pour cadre la résidence secondaire des Finlandais, où ceux-ci se réunissent entre amis et en famille pour passer du bon temps au vert, que ce soit en faisant la fête ou en pratiquant le farniente.

Le solstice d’été est considéré comme le premier jour de la belle saison, si bien qu’une habitude bien ancrée veut qu’un grand nombre de Finlandais partent en congés annuels d’été dès la veille de la Saint-Jean. Cette fête du soleil de minuit est l’un des moments majeurs des différentes festivités estivales qui ont lieu en Finlande du Nord, même s’il faut noter que le soleil se montre pratiquement aussi généreux de jour comme de nuit dans les régions de Finlande situées plus au sud : en fait, les nuits sont “blanches” dans le pays tout entier.

Les traditions les plus caractéristiques des festivités de la Saint-Jean consistent à allumer des grands feux et à sacrifier au rituel du sauna. Depuis quelques décennies, les Finlandais ont aussi pris l’habitude de se réunir autour de barbecues à l’occasion de l’entrée dans l’été, ou encore de profiter de leur séjour au chalet pour faire des parties de pêche ou des sorties en bateau le week-end de la Saint-Jean. Historiquement, il existait aussi en Finlande une tradition populaire voulant qu’on pratique des actes de divination au moment du passage à l’été, ces rites étant d’ailleurs souvent liés à la volonté de s’attirer les bonnes grâces des divinités afin de se trouver un époux ou une épouse et être gratifié d’une nombreuse progéniture. Du reste, le solstice d’été a toujours été et reste aujourd’hui encore en Finlande une période où l’on se marie beaucoup pour éloigner les mauvais esprits et s’assurer une bonne récolte à venir. Selon une croyance ancestrale, faire du raffut en ce jour de fête avait pour effet d’éloigner les démons et d’attirer la bienveillance des dieux sur la maisonnée. Il se disait même dans le temps que la quantité de boissons alcoolisées ingérée la nuit de la Saint-Jean était directement en lien avec l’abondance des moissons qui seraient engrangées à la fin du même été.

Capture d’écran 4

Un certain nombre de Finlandais choisissent de fêter la Saint-Jean en ville. En particulier, les jeunes Finlandais ont donné un nouveau souffle à la tradition ancienne qui voulant qu’on danse énormément à l’occasion du passage à l’été, si bien qu’il est très habituel aujourd’hui d’aller à un bal en plein air si l’on choisit de passer ce week-end dans un centre urbain. Cela étant, la fête peut aussi très bien avoir pour cadre un night-club branché, où les jeunes ont l’habitude de se rendre volontiers habillés de façon décalée.

L’autre raison de rester passer la Saint-Jean en ville est l’ambiance à donner vaguement la chair de poule qui y règne. En effet, les centre villes sont alors complètement désertés, et il y a quelque chose d’assez surréaliste à déambuler dans les rues vides : sensations fortes garanties en particulier si vous êtes amateur de films de zombies !

Les mythes liés au soleil de minuit sont indissociables des traditions populaires finlandaises. De nombreuses croyances s’attachaient en effet à la journée la plus longue de l’année (le “juhannus”). Notamment, les anciens croyaient dur comme fer qu’en cueillant un bouquet composé de sept fleurs spécifiques et en le disposant sous son oreiller, une jeune fille avait toutes les chances du monde de voir son futur fiancé lui apparaître en rêve la nuit de la Saint-Jean.

Les traditions festives de la Saint-Jean sont vivaces en Finlande. Aujourd’hui, d’innombrables événements et festivals se tiennent à cette occasion aux quatre coins du pays, la fête se prolongeant presque toujours jusqu’au petit matin : il est d’ailleurs d’autant plus difficile de se décider à aller se coucher qu’on ne sait vraiment pas très bien à quel moment la “nuit” prend fin et un nouveau “jour” commence ! Mais de toute façon, faire quelques brasses dans les eaux bien douces d’un lac ou d’un bras de mer est un must absolu la nuit de la Saint-Jean.

(source VisitFinland.com)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.